La playlist « I’m back bitches » !

Hier je suis allée au MAC de Lyon et j’ai vu des têtes de poupons défoncées et clouées dans des petites boites. Je me suis dit que ce genre de choses me redonnait envie d’écrire des articles pour faire partager ça au monde. Et puis je suis rentrée chez moi et j’ai vu dans mes mails un message d’un lecteur du blog qui s’inquiétait de savoir comment j’allais (aka si j’étais toujours vivante, la réponse est donc oui) et qui me disait que mes playlists lui manquaient. Je me suis dit que ça faisait 2 signes dans la même journée et que donc peut être il fallait que je m’y remette. So here I am, mais je sais pas si je tiendrai la motiv longtemps.

1) Meja – All About The Money

All ‘bout the doum doum doudoudoum doum. J’avais complètement oublié cette chanson. On me l’a rappelée l’autre jour et j’ai du l’avoir dans la tête une bonne partie du weekend. Vous aussi ça vous rappelle votre adolescence (enfin si vous avez mon âge quoi) ? C’est normal, histoire de vous foutre un coup de vieux elle date de la Coupe du Monde qu’on a gagné. Ouais, je sais.

2) Bob Dylan – Tangled up in Blue

Il y a quelques mois (une bonne partie de la playlist a été écrite il y a plusieurs mois, d’où le décalage) je suis allée voir Le Rôle de Ma Vie, le dernier film de Zach Braff, mon chéri adoré de Scrubs qui fait des films tellement touchants avec des BO qui tuent (The Shins pour Garden State, entre autres). Cette fois ci il m’a rappelé l’existence de Tangled up in Blue, cette chanson que j’avais découverte dans un épisode de Californication (Duchovny <3 ) et que j’avais écouté en boucle pendant des semaines. Et que j’avais oubliée dans un coin. Donc merci Zach Braff, de me l’avoir remise en tête et d’avoir fait un bien joli film.

3) Jackson 5 – I Want You Back

Juste parce que voir Baby Groot danser sur cette chanson à la fin des Gardiens de la Galaxie m’a donné du baume au cœur pendant des semaines. J’ai même eu un Baby Groot à Noël et ça c’est carrément cool. Et sinon le film était vachement sympa pour un Marvel.

4) The Pixies – Where is My Mind

Je lisais un article l’autre jour sur les films cultes qui n’avaient pourtant jamais reçu d’Oscar. Et Fight Club en faisait partie. Quelque part ça se comprend, trop mainstream, trop violent, trop tout. Ouais mais Fight Club quoi le film préféré de tous les gens de mon âge, cette BO de dingue, Edward Norton et Brad Pitt au sommet de leur art et de leur bogossité, et puis Where is My Mind en regardant le monde exploser, ça aurait mérité, merde !

5) Renaud – Marchand de cailloux

Histoire de contrer l’horreur auditive qu’est la bande à Basile Renaud, je mets ma chanson préférée de Renaud. Une mélodie irlandaise qui tue, des paroles acides (et tristement toujours d’actualité), et une voix singulière. Toute la classe de l’artiste en une seule chanson.

6) George Harrison – Devil’s Radio

J’essaie de me culturer musicalement en écoutant les intégrales de mecs super connus dont je connais 3 chansons alors qu’ils en ont fait 896870. Du coup j’ai tenté George Harrison et même si y a pas mal de déchets (allez y jetez moi des cailloux) je me suis souvent dit « haaaaan mais c’est lui qui chante ça ? ». Dont Devil’s Radio.

7) The Adverts – Gary Gilmore’s Eyes

Je connaissais pas du tout cette chanson. Et puis j’écoutais l’émission de Philippe Manoeuvre sur Ouï FM, il en a parlé et a raconté de quoi elle parlait : d’un mec qui vient d’être transplanté des cornées de Gary Gilmore, un criminel américain exécuté en 77, et de ce que ça fait de voir la vie à travers les yeux de Gary Gilmore.

8) Hairspray – You can’t stop the beat

Quand je suis déprimée je regarde des comédies musicales. Il y a quelques temps je suis tombée sur Hairspray et j’ai aaaaaaadoré, surtout la chanson finale, avec les jolies robes et les méchants qui paient et les gentils qui gagnent, bref un film barbapapa comme j’en avais besoin.

9) Les Fatals Picards – Les Préjugés

En Novembre je suis (encore) allée voir les Fatals Picards au Transbo, pour la captation de leur 1er DVD live. On l’avait financé par le biais de la plateforme de crowdfunding Ulule et j’étais très très très fière de faire partie du projet. Bon j’étais malade comme un chien et 3 jours après j’étais à l’hosto, mais rétrospectivement c’était vachement bien (non je ne suis pas maso), comme d’hab c’était génial parce qu’ils sont géniaux, et j’ai grave hâte de recevoir mon DVD dans ma boite aux lettres la semaine prochaine <3. Pour ce qui est de la chanson, juste écoutez les paroles parce que bordel que c’est drôle.

10) Asa – Be My Man

Be My Man c’est le genre de chanson-soleil, celle où t’as envie de danser dans la rue un peu comme Joseph Gordon Levitt dans 500 Days of Summer. Et comme c’est vraiment une période de merde, on a besoin de cette chanson.

11) Lenox feat Ben Mazué– Colorblind

L’inconvénient quand on a commencé une playlist il y a 3 mois, c’est qu’on se rappelle plus d’où on sort certains trucs. Du coup je laisse ça là, mais même Google arrive pas à me faire retrouver la mémoire.

12) Joan Osborne – One of Us

J’avais jamais vraiment écouté les paroles de cette chanson et avec les évènements du mois de Janvier, elle m’a sauté aux oreilles. Qu’est ce que je lui dirais ? Je lui demanderais ce qu’il pense de toute cette folie autour de lui, il me dirait qu’il est désolé qu’on s’arroge le droit de tuer des gens en son nom et qu’on interprète n’importe quoi de n’importe quelle manière en invoquant une vague excuse religieuse derrière. Et je lui dirais peut être que tout est pardonné.

13) Coldplay – Talk

Récemment j’ai fait l’acquisition d’un piano numérique. Un vrai bien qui a de la gueule et qui pourrait me faire faire des merveilles si je m’y mettais sérieusement. Des évènements indépendants de ma volonté ont retardé mon apprentissage et j’aimerais pouvoir dire que 2015 sera l’année où j’apprendrai le piano mais cette année m’a appris à ne plus faire de promesse. Bref si je parle de ça c’est parce que j’ai quand même essayé 2 ou 3 trucs et les plus faciles sont celles de Coldplay. Et oui je sais que Talk en fait pas partie parce qu’elle est à la guitare mais j’en ai rien à foutre c’est ma playlist ok ?

14) Alex Vargas – Solid Ground

J’ai une copine qui a découvert qu’elle avait une star dans sa famille (enfin pas vraiment mais le mec à le même nom qu’elle quoi, ça a suffi à son bonheur). Et puis on a écouté et le mec est carrément bon donc comme je suis sympa je vous fais profiter.

15) Jamie T – Zombie

Elle est passée en boucle sur Virage (oui, depuis que le Mouv’ m’a abandonnée j’erre comme une âme en peine sur les ondes) et pourtant j’en ai toujours pas marre. Pourquoi ? Bonne question. Ah ptêt parce que depuis j’ai arrêté d’écouter la radio en fait…

16) Jean Jacques Goldman – Envole Moi (live Un Tour Ensemble)

On est allés voir « Papa was not a Rolling Stone » au cinoche il y a un certain temps maintenant, et la chanson faisait partie de la BO. Au-delà du fait que le film est vachement bien (et contient une version inédite acoustique de la chanson, enregistrée juste pour l’occasion et trouvable nulle part ailleurs, rien que ça), j’avais jamais vraiment fait gaffe aux paroles. Et puis elles m’ont percutée en pleine gueule. La lutte contre la fatalité, la volonté de s’en sortir, « regarde moi bien je ne leur ressemble pas, tire moi de là, envole moi, avec ou sans toi je ne finirai pas comme ça », bref ça me parle, ça me fait pleurer, ça me donne un peu de rage, d’espoir, de je sais pas, mais cette chanson je l’aime. Tout simplement. Pis la mise en scène du live rendrait presque Matiou jaloux chuis sûre.

(Bon ça me saoule ces histoires de droit d’auteur, ça se passe à 1h54, j’ai pas réussi à en mettre une autre. Et même celle là des fois elle marche des fois non. Elle marche sur YT et pas sur le blog)

17) IAM – Nés sous la même étoile

Je mets jamais de rap je sais, mais comme j’y connais rien je voudrais blesser personne en racontant de la merde alors je vais me cantonner à ce que je connais : les vieux de la vieille. En écoutant cette chanson je me dis que putain y’a vraiment rien qui change et qu’il faut pas qu’on s’étonne si t’en as qui pètent des câbles. Enfonçage de porte ouverte terminé.

18) The Excitements – Ah Ah Ah

Merci Ouï FM encore. Je suis tombée dessus pas plus tard que vendredi dernier. Dans ma grande inculture je me suis dit « oh cool un vieux groupe à découvrir ! ». Et puis en fait non, c‘est un groupe de maintenant et il a égayé ma journée. Ils étaient en France en Janvier, malheureusement ils ne mettent que les dates des concerts déjà passés, ce qui du coup est un peu complètement inutile.

19) The Orwells – Who Needs You

Les musiques de pub Apple et moi, c’est une grande histoire d’amour. Après m’avoir touchée en plein cœur avec Flathead des Fratellis (la seule fois de ma vie où j’ai acheté un truc – l’ipod Nano – à cause d’une pub) il y a presque 10 ans maintenant, ils persistent et signent avec The Orwells, la musique du dernier Ipad (que je n’achèterai pas, faut pas abuser non plus). Who Needs You, qui te donne envie de te lever de ton canapé et de danser jusqu’à l’évanouissement si tes jambes te le permettaient. Mais comme elles te le permettent pas, tu te contentes de secouer la tête et de te dire qu’un jour tu redanseras. Et que ce sera bien.

20) Otis Redding – My Girl

Le 7 Janvier 2015, puis le 8, puis le 9, on a vécu des choses vraiment pas marrantes en France. J’ai littéralement passé 4 jours à pleurer devant les éditions spéciales, à compter les morts, à assister à la folie des gens et à leur croyance si forte à détenir la vérité sur quelque chose qui n’existe probablement pas. J’ai passé 4 jours prostrée, au son de France Info, à me demander si on était tous devenus fous, si un jour toute cette merde allait enfin s’arrêter et comment. Et puis le 11 Janvier j’ai été Charlie, je suis allée marcher pour la liberté d’expression parce que j’emmerde tout ce qui peut l’entraver (illégalement hein) et que je ne tolère pas qu’on me dicte ce qu’il est de bon ton de dire ou pas, au nom d’un Dieu qui n’a rien demandé à personne et en lequel je ne pense pas franchement croire. Le soir du 11 Janvier je suis rentrée chez moi, j’ai vu qu’on était 300 000 à Lyon, j’étais fière et émue. Et puis j’ai éteint la télé, la radio, je me suis fait couler un bain bien chaud et j’ai mis Otis Redding. J’ai mis la tête sous l’eau et j’ai tenté de noyer toutes les horreurs de la semaine. Et puis je suis sortie de la salle de bain et je me suis dit : « et maintenant, on fait quoi ? ». C’est vrai, maintenant on fait quoi ?

21) Muse – You Fucking Motherfucker

Pour terminer sur une note positive (malgré le titre de la chanson), Muse est en train de terminer l’album n°7. Il s’appelle Drones et les teasings de leur compte Instagram me font frétiller comme une prépubère devant les G Squad. En plus Matiou s’est coupé les cheveux donc je vous raconte pas mon état. Ils font pas mal de festivals en France et en Europe cet été, dont le Main Square et Les Vieilles Charrues mais SURTOUT Musilac, et je suis comme une dingue parce que ce sera mon 10ème concert de Muse, que j’adore ce festival, que ce sera magnifique et que j’espère vraiment que je vais pouvoir voir ça. Ca va être beau putain.

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La playlist « I’m back bitches » !

  1. Mary dit :

    Matiou avec son carton sur la tête <3 on dirait moi avec ma visière assiette <3

  2. fjva dit :

    C’est curieux que tu n’aies jamais fait attention aux paroles d’Envole-moi, c’est l’une de celles que je brame toujours quand elle repasse, justement à cause de ces paroles…
    Et cool pour le vieux Renaud, je n’aime pas non plus les reprises quand l’original se passe de commentaires.

    • Lulu dit :

      C’est pas vraiment que j’ai jamais fait gaffe, en fait elles ont une pris résonance particulière pour moi dernièrement, elles me parlent + qu’à d’autres périodes de ma vie, on va dire.

  3. pomeh dit :

    Lulu, tu ne pouvais pas me faire plus plaisir qu’en reprenant ta plume, qui visiblement n’est pas rouillée :)
    Des fois il suffit d’une « simple petite chose » pour illuminer toute une journée, MERCI !

    • Lulu dit :

      Ecoute si c’est tout ce que j’avais à faire pour te faire passer une bonne journée alors j’ai pas totalement perdu la mienne ! De rien !

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s