La Playlist de Mars (ou presque (désolée))

A la méga bourre je suis, navrée vous m’en voyez.

1)      The Craftmen Club – Animals

J’avais pas fait gaffe aux 1ères écoutes et en fait the Craftmen Club est un groupe français. Et non seulement ils sont français mais en plus ils sont pas tout jeunes, ça fait juste 15 ans qu’ils existent. Oups. Et comme ça fait plus d’un mois que je l’ai mis dans la playlist je me rappelle absolument pas si le reste de leur travail est sympa, vous pouvez aller checker, on va pas non plus toujours vous mâcher le travail hein.

2)     R. Kelly – The World’s Greatest

Ouais on voit que je suis allée faire un tour dans mes anciennes K7 hein. Mais comme quoi j’avais pas QUE des goûts de chiotte. J’ai d’ailleurs appris récemment (dans un article du merveilleux Buzzfeed où je me suis paumée une bonne partie de la nuit à lire des articles désopilants sur Ryan Gosling à la station service et des « How are you even REAL ?? ». Ils me tuent chez Buzzfeed) que le mec était analphabète. Alors qu’il vient d’écrire son autobiographie. Peut être un livre d’images alors ?

3)     Franz Ferdinand – Fresh Strawberries

Juste parce que le mois dernier je les ai vus 2 fois et que c’était 2 fois pas assez et que c’était magique et que je veux les revoir et que Fresh Strawberries est magnifique et que je m’en lasse pas et que promis je vais finir ma phrase à un moment.

4)     The Clash – London Calling

A chaque fois que je pars en voyage, même pour un petit weekend, avec mes copines on appelle ca un XX Calling : Nantes Calling, Reading Calling, Paris Calling, Lyon Calling, Sistas Calling (cette démonstration est-elle trop longue ?), etc. Du coup quand j’ai pris mes billets pour Londres c’était juste trop parfait, pour une fois que ça collait avec la chanson. Résultat je l’ai eue dans la tête pendant une bonne partie du mois. Ca me rappellera toujours Billy Elliot, avec la scène du grand frère qui se fait dégommer par la police pendant la grève des mineurs. Une bande originale juste parfaite.

5)      La Chanson du Dimanche – Bonne Humeur

Je mets pas assez de morceaux de la Chanson du Dimanche. Pourtant ces mecs sont quand même un remède anti déprime avec leur clavier cheap, leurs paroles délirantes et leurs tronches improbables. T’as pas perdu ta bonne humeur meur meur meur meur.

6)     The Dubliners – Whiskey in the Jar

Le mois dernier on a commencé à tester les quiz dans les pubs de Lyon. Au Johnny’s Kitchen pour commencer, et puis au Kelly’s un peu plus tard. On a été pas trop mauvais mais je me remets pas de mon échec au blind test du Johnny’s Kitchen sur cette chanson des Dubliners. J’ai mis les Pogues…En plus c’était la St Patrick, j’aurais du me douter qu’ils feraient un blind test irlandais et réviser. FOUETTEZ MOI.

7)      Nancy Sinatra – Bang Bang (Cher cover)

Ouais j’ai appris tout à l’heure que c’était pas du tout de Nancy Sinatra mais de Cher. Eunbeulivébeul. Comme quoi Kill Bill m’a complètement enduite toute pleine d’erreur. Du coup j’ai écouté l’originale, qui n’a absolument rien à voir, beaucoup moins mélancolique et larmoyante. Mais pas mauvaise ceci dit. Et donc pourquoi j’ai mis ça dans ma playlist déjà ? Ah ouais, parce qu’une nana l’a chantée en français dans The Voice l’autre jour (oui j’ai regardé The Voice. Allez y fouettez moi).

8)     The Presidents of the United States of America – Video killed the radio star (Buggles cover)

L’autre jour j’ai reregardé Radiostars, avec Manu Payet et Clovis Cornillac (j’avais d’ailleurs fait un article dessus si je me souviens bien), et je me rappelais plus à quel point la bande originale de ce film était AWESOME. Vampire Weekend, Poni Hoax, Mathieu Boggaerts, et donc the Presidents of the USA avec cette cooooool reprise des Buggles. Histoire de vous filer la pêche.

9)     Manau – A Fuir Tout ce qui Brille

L’autre jour je vais au sport (en soi c’est déjà un événement hein) et un truc attire mon regard sur ma gauche. Je me retourne et là je vois quoi ? Une affiche pour un concert de Manau en Juin à la Bourse du Travail. MANAU EN JUIN A LA BOURSE DU TRAVAIL STEPLE. En rentrant je suis allée voir sur le net si c’était pas un fake ou une vieille affiche de 15 ans (la fille qui réfléchit pas). Et puis non non, c’était bien réel. Du coup j’ai écouté le dernier album de mon poto Martial et j’avoue. J’ai kiffé comme au 1er jour. Je sais pas ce qui se passe en ce moment, je crois que Kyo a ouvert une brèche temporelle, la France a peur.

10)   Fountains of Wayne – Hey Julie

Un peu de mignonnitude ne fait pas de mal. Cette chanson fait partie des « One Hit Wonders » de mon ordi. Pas que Fountains of Wayne aient fait que ça, mais c’est la seule chanson d’eux que j’ai et la seule que je connais. Comme quoi je vous engueule mais moi aussi je suis une grosse feignante. Désolée.

11)    Supergrass – Alright

J’ai entendu à la radio une petite horreur : les BB Brunes qui avaient repris Alright en français, et mal. J’ai rien contre les BB Brunes (j’avoue que j’ai une ou deux chansons d’eux dans mon Ipod, allez y jugez moi) mais y’a des limites. Si tu fais une reprise, essaie de faire ça correctement, là c’est littéralement cracher à la gueule de Supergrass. Du coup je me suis jetée sur Youtube pour laver mes oreilles et écouter l’originale. Faut pas déconner hein.

12)   Pink Floyd – High Hopes

J’aime pas les Pink Floyd. Beaucoup trop perché et expérimental pour moi, ça me procure aucune émotion. Aucune, sauf avec High Hopes. Je vais pas faire genre je vous apprends des trucs sur eux, j’ai absolument aucune connaissance à faire partager sur eux. J’aime juste la chanson.

13)   Kenny Loggins – Footloose

Cette année, Footloose a 30 ans (comme moi…Kill me please. NOW). Et pour fêter ça, Kevin Bacon a reproduit une partie de la chorégraphie du film chez Jimmy Fallon. A voir ici. Je me suis rendue compte que j’avais jamais vraiment vu ce film. Pour ceux qui savent pas, ça raconte l’histoire d’une ville où la danse et la musique sont interdites. Vous marrez pas, c’est inspiré d’une histoire vraie. Je me le suis donc procuré et même si je l’ai pas encore regardé, je sens que ça va être épique. Rien que pour les fringues. Everybody cut Footloose !

14)   Chris Hurn – Watcha Got

Il y a quelques semaines je suis allée shoppinguer avec ma frangine à la Part Dieu. On entre chez Cache Cache (c’était pourri et fluo, n’y allez pas) et là, une chanson que je connais pas passe à la radio du magasin et me tape dans l’oreille. Shazam est notre ami et on découvre que c’est un certain Chris Hurn. En rentrant je vais sur google, je retrouve le monsieur sur Twitter et lui fais part de mon coup de cœur. Il me retweete, me remercie chaleureusement, et là-dessus la boite de pub US de Flik Flak me contacte et me dit « si vous aimez la chanson, regardez ce qu’on en a fait dans notre dernière pub pour la marque ! ». La pub était cool et j’ai dit que j’avais une Flik Flak quand j’étais petite (elle était cro belle d’ailleurs je suis deg qu’ils en fassent pas pour adultes) et que je croyais pas aux coïncidences, c’était fait pour arriver quoi ! Vous croyez que je peux leur demander de m’embaucher ?

15)   Jamelia – Superstar

Me demandez pas comment je suis retombée là-dessus, j’en ai absolument aucune idée. Tout ce dont je me rappelle de ça c’est que je kiffais sa robe dans le clip. Moi superficielle ? Hell yes !

16)   Rise Against – Prayer of the Refugee

J’ai racheté un fake Ipod le mois dernier parce que mon vrai Nano fait que 2 GB, que j’ai pas les tunes pour en acheter un vrai plus gros, que Itunes c’est de la merde sur PC et que quitte à ce qu’on me le pique en voyage, autant que ce soit un faux qui m’a coûté que 20€ sur Ebay. Du coup un nouveau monde s’est offert à moi : celui du choix dans mon MP3. Ouais parce que j’ai 60 Gigas de musique sur mon ordi, alors avec 2 Gigas il fallait faire des choix cornéliens. Là j’ai 16 Gigas, je revis, vous comprenez. Du coup je peux mettre plein de chansons que je pouvais pas mettre avant. Et en faisant le tour de mes 60 gigas je suis retombée sur Rise Against et je me suis rappelée à quel point j’adorais cette chanson, et tout l’album The Sufferer & the Witness. Je me suis rappelée aussi que je les avais vus au Reading et que j’en ai absolument aucun souvenir et que c’est trop con. Ouais. Tout ça parce que j’ai acheté une contrefaçon d’Ipod Nano. Comme quoi la vie des fois hein.

Lulu

J’allais oublier : les playlists sont sur Spotify maintenant. On arrête pas le progrès :

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La Playlist de Mars (ou presque (désolée))

  1. Anonyme dit :

    tu fais dans l’ancien my dear

  2. Anonyme dit :

    mais c bien aussi l’ancien

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s