Destruction de 5Pointz : quand New York a mal à son street art.

La VRAIE mauvaise nouvelle de la semaine, c’est pas la mort de Paul Walker (Too soon ? Rhooo RIP dude). Non, la nouvelle qui a gâché ma semaine, c’est la destruction de 5Pointz, la Mecque du graffiti New Yorkais.

A l’origine appelée « Phun Phactory », cet entrepôt désaffecté est devenu au fil des années un lieu de rencontre et d’expression de milliers de street artists de toutes origines, qui ont trouvé là bas des murs à tagguer légalement. En effet, Jerry Wolkoff, le proprio avait autorisé tout ce petit monde à s’exprimer tranquillou sur les murs extérieurs et intérieurs du building. Les artistes étaient même hébergés là bas, et c’est tellement cool d’habiter sur ton lieu de travail.

Pas mal d’artistes (Joss Stone dans le clip de « Tell Me About it » pour ne citer qu’elle) se sont produits là bas, des films y ont été tournés (le dernier en date : l’excellent Insaisissables dans cette scène de fin de malade), des couleurs de ouf, une créativité sans limite, 5 Pointz c’est LE lieu de l’art urbain new yorkais.

Oui mais ça c’était avant. Mardi matin, New York se réveille avec une putain de gueule de bois. En une nuit, 5Pointz a été littéralement effacé :

Les ENFLURES. Ouais parce qu’en fait le proprio a décidé de démolir. Pourquoi ? Pour créer 2 grandes tours qui abriteront pleeeein d’appartements qui coûteront bieeeeeen cher.

Banksy, pendant son mois de ravalage de façade de New York, avait dédié sa dernière œuvre à la sauvegarde du site.

Sur l’audioguide de cette photo il avait dit « And that’s it. Thanks for your patience. It’s been fun. Save 5pointz. Bye”

Le site sera démoli d’ici la fin de l’année. Je suis DE-GOU-TEE. Je retourne à NYC dans un an (HIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!) et je voulais aller y faire un tour, je suppose que ça fera partie de toutes ces choses qui n’étaient pas faites pour arriver.

Si vous passez par New York avant la destruction, allez y, d’ici quelques semaines vous pourrez dire « ouais, moi j’y étais ».

:-(

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Art, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s