J’ai lu (péniblement) pour vous : L’Écume des Jours, de Boris Vian

Aujourd’hui, on casse du chef d’oeuvre. Que quelqu’un m’explique hein, parce qu’après avoir laborieusement lu les 200 pages de l’Écume des Jours (et pendant tout le livre en fait), je me suis dit :

Je sais, c’est un chef d’oeuvre. Des milliers de gens vont vous dire « nan mais l’Écume des Jours c’est une merveille de la littérature française, c’est poétique, c’est aussi une critique de l’exploitation de l’homme par le travail et blablablabla ». A tous ces gens, j’ai envie de dire :

(ouais je pense parler uniquement en gifs maintenant)

Donc c’est une histoire d’amour, entre Colin et Chloé (attention, spoilers). Colin a envie de tomber amoureux parce que son pote Chick est amoureux d’Alise. Donc il trouve une nana dans une soirée, boum il décide que c’est elle. Ils se marient, ils sont heureux, mais Chloé tombe malade. On sait pas trop ce qu’elle a et après des examens, le médecin lui dit qu’elle a un nénuphar qui lui pousse dans le poumon. Pour la guérir, il faut mettre plein de fleurs autour d’elle, histoire que le nénuphar ait les pétoches et meurt. NORMAL. Ô miracle, une fleur de vanillier réussit à venir à bout du nénuphar, qui faisait quand même plus d’un mètre de long. Tout le monde est content mais manque de bol, Chloé retombe malade. Un 2ème nénuphar, dans son dernier poumon valide. Colin qui n’a plus un rond pour acheter des fleurs, va devoir aller bosser pour sauver Chloé. Mais elle va mourir quand même et aura un enterrement de merde parce que son chéri est devenu pauvre et qu’il ne peut donc pas payer la cérémonie.

Ce qui est bien avec ce bouquin, c’est qu’il est court. Ce qui est moins bien, c’est que c’est du grand n’importe quoi. Je pense sincèrement que Boris Vian devait être soit sous acide, soit complètement rond le jour où il a écrit cette histoire. Parce que :

-Nicolas, le cuistot de Colin, cuisine des anguilles qui sortent des robinets :

« Il y a une anguille – il y avait, plutôt – qui venait tous les jours dans son lavabo par la conduite d’eau froide.
– C’est curieux ! dit Chick. Pourquoi ça ?
– Elle passait la tête et vidait le tube de pâte dentifrice en appuyant dessus avec ses dents.

Nicolas ne se sert que de pâte américaine à l’ananas et ça a dû la tenter.
– Comment l’a-t-il prise? demanda Chick.
– Il a mis un ananas entier à la place du tube. Quand elle avalait la pâte, elle pouvait déglutir et rentrer sa tête ensuite, mais, avec l’ananas, cela n’a pas marché, et plus elle tirait, plus ses dents entraient dans l’ananas. »

-Chick, le pote de Colin, est un fanatique de Jean Sol Partre et va aller jusqu’à quitter sa copine pour pouvoir vivre sa folie tranquillou. Colin va lui donner de l’argent pour qu’il se marie avec elle et il va préférer acheter des trucs ayant appartenu à Partre (très subtile caricature de Jean Paul Sartre) parce que c’est hype. Il va d’ailleurs de faire buter parce qu’il a pas payé ses impôts pour pouvoir acheter je sais plus quoi à la place. Et pour en rajouter un peu, sa copine va buter tous les libraires du quartier avec un arrache-coeur pour que plus personne ne puisse vendre des bouquins de Partre à Chick.

-Colin a un pianocktail. Un piano qui fait des cocktails.

-Pendant une sortie à la patinoire, Colin patine en sens inverse et bute tout le monde. Pas grave, des gens ramasseront.

-Colin énumère les endroits où il voudrait emmener Chloé en rencard, et il se dit « bah non on peut pas aller à la gare, il y a que des brouettes en ce moment ». C’est balot.

-Pour le mariage de Chloé et Colin, les invités doivent passer dans le train fantôme parce que comme ça la peur va leur remémorer les prières.

-Colin doit travailler pour soigner Chloé. Ouais parce qu’en fait à la base il veut pas travailler, il dit que ce serait être considéré comme une machine. Mais il va bien falloir qu’il s’y colle. Donc il va par exemple trouver un job de jardinier à fusils. Il plante des graines de fusils, se met à poil dessus pendant 24 heures et boum, ça fait des chocapic. Ou des fusils. Sauf qu’il fait mal son travail et que les canons ne sont pas assez ronds et qu’ils ont des fleurs d’acier au bout.

-l’enterrement de Chloé, GRAND moment. Colin a plus une tune. Il demande donc au Religieux (je suppute que c’est le prêtre) ce qu’il peut avoir comme cérémonie. Le Religieux lui dit que s’il a pas de fric ce sera un enterrement de misère. Même que le Bedon et le Chuiche (me demandez pas qui sont ces gens, j’ai pas compris. Tout ce qu’il faut savoir c’est qu’ils représentent l’Eglise) seront du côté adverse et lui jetteront des cailloux et le hueront. Et puis Chloé sera dans une grosse caisse noire toute bosselée parce qu’ils devront jeter le cercueil par la fenêtre avec elle dedans (mais pourquoi ??) et les porteurs chanteront des chants joyeux.

Je pourrais énumérer ces absurdités pendant des heures tellement il y en a, environ une par page. J’ai failli m’arrêter des dizaines de fois tellement ça me gonflait.

Alors je sais hein, le Bedon, le Chuiche et le Religieux c’est une critique de l’Eglise qui est censée être désintéressée et ne fonctionne que par et pour l’argent. On dénonce le travail abrutissant qui transforme les hommes en machines. On se moque de la superficialité des personnages qui sont creux et n’ont aucune réelle personnalité. Etc. Je veux bien qu’il y ait un message super profond dans ce livre. Mais franchement, on est obligé de tomber dans des histoires à dormir debout pour dénoncer les injustices du monde ? Perso ça me donne pas envie d’adhérer à la cause hein.

Bref vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé DU TOUT l’Écume des Jours. Cela dit, j’irai voir le film parce que je suis curieuse de voir ce que Gondry en a fait. Et parce que j’aime Romain Duris d’un amour inconditionnel. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser (certainement à tort) que plus un bouquin est incompréhensible et perché, plus il est culte. Un peu comme l’art contemporain quoi. Ça m’a gonflé d’avoir perdu mon temps avec ça. Nan mais sérieux quoi.

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

37 commentaires pour J’ai lu (péniblement) pour vous : L’Écume des Jours, de Boris Vian

  1. fjva dit :

    J’ai presque envie de penser que cette critique est un poisson d’avril. Je n’ai pas lu l’Ecume des Jours, mais je ne crois pas le faire si les extraits et résumés cités sont vrais. Ca doit faire partie de ces « chefs d’oeuvres » qu’on ne peut apprécier qu’en étant complètement stone au moment de la lecture.
    Et puis effectivement, il doit y avoir d’autres moyens de critiquer l’asservissement de l’homme au travail et la cupidité de l’église. C’est d’ailleurs un peu enfoncer des portes ouvertes, non? Personnellement, je trouverais plus convaincant un ouvrage qui mettrait à plat à la fois les bons et les mauvais côtés en prenant parti à la fin, plutôt qu’une charge au bulldozer.

    • Lulu dit :

      Eh bien non, c’est pas un poisson d’avril…J’ai un pote qui est en train de le lire et qui adoooooore. Moi je dois être beaucoup trop terre à terre, je sais pas, ou peut être que j’ai une manière de présenter les choses qui les rendent ridicules. En tout cas, gros fail pour moi.

      • fjva dit :

        Ca ne doit pas être pour moi non plus. Je me souviens d’un livre d’un auteur français dont j’ai oublié le nom (pas trop connu je pense), classé à « science-fiction » sans doute parce qu’il n’avait ni queue ni tête et se déroulait sur une planète bizarre. C’était plutôt un délire surréaliste avec des métaphores farfelues. J’ai oublié les détails, mais quand le héros faisait l’amour à la femme trouvée en chemin, c’était signalé par une formule du style « la panthère danse dans la forêt ». Je n’ai pas compris l’intérêt et le seul bon point du livre était qu’il était court…

      • Lulu dit :

        Oh pitin faut que je le retrouve pour pouvoir le lire et le bâcher sur le blog celui là^^

      • fjva dit :

        Je viens de chercher un peu dans Google mais les mots-clés sont trop flous ^^ En tout cas ça date (au moins 15 ans).

  2. wendy dit :

    C’est de l ART voilà ce que vous dirons les gens qui ont addddooooorrréé ce livre (sachant qu’une partie la lut juste par effet de mode (ou par obligation scolaire dont une partie elle même ne l’a pas vraiment lu mais est allés sur internet parce qu’au bout de la deuxième page ils ne comprenaient toujours rien) et non pas par envie de chercher toutes les critiques derrières les mots, toutes les satires que l’auteur étend tout le long de son roman). Mais Vian (quand je me suis relue j’ai eu l’impression qu’il manquait quelque chose à son nom, comme dans son livre d’ailleurs) c’est comme ça, j’ai lu l’Arrache Coeur (par moi même, sans que personne me m’en parle); C’était moins étrange (mais quand même étrange). A la fin je me suis dis « c’est tout ? c’est finit ? j’ai perdu mon temps à ça ? »
    On se demande s’il n’avait pas abusé de substances aujourd’hui illicites. Pour certains c’est de l’art pour moi c’était une perte de temps. On a tous notre opinion, notre liberté de s’exprimer (d’ailleurs il a pu publier grâce à ça)
    Le roman est adapté en film, ce sera sans doute très esthétique et une partie des gens s’extasieront devant ce « chef d’oeuvre » et d’autres ce diront pourquoi ? (ou plutôt allo vu sa grande utilisation)

  3. Je suis en train de le lire et j’ai du m’y reprendre à 3fois pr le comprendre, lire que je déconseille vivement !

    • Lulu dit :

      Ca me fait TELLEMENT plaisir de pas être la seule à trouver que c’est du n’importe quoi ce bouquin ! MERCI !!

    • giancarlo dit :

      C quand dommage pour l’art, déconseiller vivement c faire de l’anti culture et ça c’est de l’absurdité.. libre à chacun son imaginaire!!! par contre je me suis repris à deux fois pour lire ton nom.

      • Lulu dit :

        Ah mais les gens sont absolument libres de lire le bouquin ! Encore heureux, je pense pas avoir assez de pouvoir pour empêcher quelqu’un de le lire. Si une critique négative empêchait un bouquin d’être lu, ça se saurait ;-)
        « Lulu » c’est compliqué ?^^

  4. C’est ce que j’avais compris ds les commentaires.

  5. Tu a qd même envie de le voir apres la lecture. Je pourrai pas ! x)

  6. Anonyme dit :

    hum hum, ce livre vous parait bizarre parce qu’il appartient au courant surréaliste. On ne peut pas le cerner ou en donner une critique telle que celle-là sans connaître le 20ème siècle et le surréalisme.

    • Lulu dit :

      Ah si si je vous garantis qu’on peut :-)
      Votre message revient à dire qu’on a pas le droit de dire par exemple qu’on aime pas un artiste rock et qu’on trouve que ce qu’il fait est mauvais si on a pas écouté tous les artistes rock de sa génération. Je lis quelque chose que je n’aime pas, j’en parle en disant pourquoi je ne l’ai pas aimé. Peu importe qu’il appartienne à tel ou tel courant, l’important c’est mon ressenti à la lecture de ce livre là. Mon article n’a pas un but universel, je ne cherche pas à être publiée dans tel ou tel journal ou magazine. Là j’aurais une responsabilité, un devoir de me renseigner sur ce qui se passe autour de l’oeuvre. Là c’est un avis personnel, que je partage avec moi même et visiblement avec pas mal d’autres ;-)

      • Anonyme dit :

        Je pense que l’Anonyme voulais dire que le style peut sembler ridicule de prime abord, alors qu’il est exquis si l’on en connaît le sens ou la signification. Un peu comme les oeuvres picturales de Dali, cinématographiques de Lynch, ou la musique des Pink Floyd si l’on considère que le genre psyché serait le pendant musical du surréalisme.

      • Lulu dit :

        Possible :-)
        Mais sans surprise, je ne suis pas d’accord avec cette analyse^^. J’ai cherché des analyses du livre avant de faire mon article, j’ai vraiment voulu comprendre. Et même en comprenant qu’il avait écrit telle chose pour dire ceci ou cela, j’ai trouvé ça beaucoup trop tiré par les cheveux pour me toucher. Je pense que je ne suis pas une adepte du genre, tout bêtement :-)

      • Anonyme dit :

        Tu n’aimes pas trop les métaphores quoi !

      • Lulu dit :

        Je suis plutôt très (trop ?) terre à terre oui ! Disons que c’est comme tout, quand c’est bien fait ça passe, mais pour moi ce style là, pas possible ! Je suis allée voir le film hier soir, et c’est beaucoup mieux passé en visuel qu’à l’écrit dans mon esprit.

      • Anonyme dit :

        Pourtant l’adaptation y est plutôt fidèle. Il y a eu des adaptations en BD aussi si tu veux tenter l’experience existentialiste jusqu’au bout ;)

        J’ai du mal à avaler le « quand c’est bien fait ça passe » puisqu’en l’occurrence, il le fait bien.

      • Lulu dit :

        Ouais je me doutais que ça piquerait cette phrase^^. Mais perso j’ai du mal à trouver ça bon parce que je trouve que c’est vraiment too much. Peut être que dans son registre il est bon, mais comme j’aime pas le registre…
        Pour ce qui est de Gondry j’ai eu beaucoup de mal avec Eternal Sunshine parce qu’à l’époque je comprenais pas qu’on puisse avoir mal au point de vouloir supprimer qqn de sa mémoire (good old times), peut être que j’accrocherais + maintenant. Globalement j’ai pas vu beaucoup de Gondry, juste ces 2 là et Be Kind Rewind que j’avais A-DO-RE.

      • Anonyme dit :

        D’ailleurs au cinéma, Gondry lui même ne lésine pas avec ces mêmes figures de style, eternal sunshine of the spotless mind, la science des rêves et celui ci, ils ont tous une part de surréalisme. Le frelon vert aussi peut être à sa manière aha.

  7. giancarlo dit :

    On ne peux comparer un bouquin et le 7 eme art!! les adaptations aux cinéma sont purement d’une autre personne , le réalisateur et l’auteur … deux mondes différents, votre imagination, votre vécue qui travaille dans les méandres d’un livre personne ne pourra le créer pour vous. Et au cinéma vous serait carrément déçu car les images qu’on va vous montrer ne sont pas celles a laquelle vous vous attendiez..

  8. Anonyme dit :

    Bonjour Lulu,
    Merci pour ce commentaire si juste et lucide. l’Art dit surréaliste ne peut que s’accommoder de toutes ses dérives et ses excès puisqu’il a pour seule visée d’être surréaliste. J’ai également relu « l’écume des jours  » après que cette lecture ai été imposée à mon fils en 3ème et qu’il ait eu de bien mauvaises notes n’ayant pas « réussi  » à expliquer le livre et un passage relatif au Bedon, au Chuiche et au Religieux. en fait, je trouve cette lecture totalement inadaptée à des élèves de 3ème qui en sont, à peine à entreprendre la construction d’idées et les retranscrire dans leurs devoirs d’expressions écrites.
    Sans doute BORIS VIAN a t-il à sa façon casser un contexte littéraire en se présentant volontairement à la marge avec un ton provocateur, des néologismes en surabondance, et une vision totalement dérochée et volontairement trash, voir grossière et misogyne, mais ce positionnement ne peut aider des élèves en 3ème. Cette représentation ne peut que les perdre tant tout son propos est complexe, compliqué et j’en suis d’accord avec toi faussement artistique. Il est effectivement facile de cracher sur tout,( notamment sur les tombes) d’exhiber sa dépression et son pessimisme sous des oripeaux littéraires mais les artistes sont aussi ceux qui participent au bonheur de tous et à la compréhension d’un monde qui doit être prometteur pour tous ( et oui, car l’art aussi à ses exigences et sa rigueur!). Avec l’écume des jours, on est bien trop loin du compte.

    • Lulu dit :

      Oui j’ai cru comprendre qu’ils le faisaient lire au collège, ça a de quoi dégoûter les ados de lire…En tout cas merci pour ton commentaire :-)

  9. Anonyme dit :

    pourait m en dire plus a propos des fleur sur ce récit car je doit faire un exposer sur les « fleurs » dde ce licre et ca me gave de lire c bouquin de merde donc j ai besoin de votre aide ? :]

    • Lulu dit :

      Alors non^^. Déjà parce que je saurais pas quoi te dire, ensuite parce que si t’as un taff à faire compte pas sur moi pour t’aider à tricher, et puis SURTOUT peut être que lire t’apprendra à écrire français parce que tu m’as fracturé la rétine. Allez courage, c’est pas si long ;-)

  10. ganache dit :

    Oh non, ne crachez pas sur Boris ! Ce roman est très spécial, j’avoue. Mais si tu veux lire du Vian qui décape la tête, lis « J’irai cracher sur vos tombes ». Rien à voir, dans le style, la forme. Et là, je pense que tu ne seras pas déçue… Peut-être l’as-tu déjà lu ? Désolée je n’ai pas eu le temps de lire tout le fil, je dois me sauver ! Je repasse plus tard pour tout lire !:)

  11. sabrine dit :

    http://www.frenetic.ch/files/ecumedesjours-schuldossier-fr.pdf =) je pense tout simplement que le niveau est trop haut pour vous , c’est pour cela que vous n’avez rien compris. car il faut prendre en considération l’époque..la situation et l’état d’âme de l’écrivain , tout n’est que métaphore mes amis

    • Lulu dit :

      Le niveau est trop haut pour moi ? Merci^^. Comme je l’ai dit, j’ai très bien compris les métaphores (l’Eglise, la transformation de l’homme en machine, blablabla). J’ai juste détesté le style. Et je sais que ça en hérisse beaucoup qu’on critique les classiques. Mais quand on se fait chier en lisant un classique (même en le comprenant), on peut le dire, et ça nous empêche pas d’être contents pour les gens qui ont aimé, au moins eux ils n’ont pas perdu leur temps !

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s