Tsamère, Ferrari, Lecaplain – La tournée du trio@Zénith de Saint Etienne, 12/01/2013

Samedi dernier, j’ai eu la chance d’aller voir 3 artistes en un seul spectacle : Arnaud Tsamère, Jérémy Ferrari et Baptiste Lecaplain. Je dis la chance parce que je voulais aller les voir à la Bourse du Travail à Lyon et que c’était complet. Je m’étais résignée, et puis miracle du 31 décembre, je me suis rendue compte qu’ils passaient au Zénith de Saint Etienne, beaucoup plus grand, et que là il restait des places. Mon état quand je suis allée récupérer les places :

Le Zénith de Saint Etienne, il pète grave sa race. Il est immense, on voit bien peu importe où on est assis, bref, un zénith quoi. Je me demande quand ils vont se décider à nous en faire un à Lyon (plutôt que de nous emmerder avec le nouveau stade de l’OL à Décines, j’ai hâte de pleurer devant ma taxe d’habitation quand il sera construit…) parce que là Saint Etienne peut se la péter à l’aise face à nous. Et dieu sait qu’on aime bien se foutre sur la gueule entre lyonnais et stéphanois.

Donc les 3 humoristes : Arnaud Tsamère et Jérémy Ferrari ont été révélés par l’excellent On n’demande qu’à en rire sur France 2, Baptiste Lecaplain est entre autres le coloc dans Bref. Et ils ont décidé de se réunir pour une tournée tous les 3. 3 univers très différents, et 3 spectacles pour le prix d’un.

La scène d’introduction est une vidéo des 3 humoristes, qui met en avant Jérémy Ferrari, pour annoncer son entrée en scène, en premier. Parce que oui, chacun est seul sur scène, pas de sketchs collectifs.

Le spectacle de Jérémy, c’est de l’humour TRÈS noir. Il nous lit des passages de la Bible, vous imaginez pas les trucs de dingue qu’il y a dans ce bouquin. Il improvise beaucoup, va dans le public, joue avec nous (on prie pour qu’il ne vienne pas nous parler parce que quoi qu’on dise de toute façon il se foutra de notre gueule). Si on aime l’humour noir, c’est parfait. Nous on était morts de rire pendant une heure, ce mec n’a aucune limite et je suis hyper cliente de ce genre de trucs borderline.

Jérémy se tire, nouveau petit film qui cette fois met en avant Arnaud Tsamère (AAAAAAAAH !!). Et puis il arrive sur scène (AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!) et nous fait le sketch de Captain America, qu’il avait fait à On n’demande qu’à en rire. Puis il enchaîne sur un vaudeville avec 15 000 personnages, un peu comme celui qu’il avait fait au prime de ONDAR. Je pense qu’il doit avoir perdu à peu près 5 kilos à courir à travers toute la scène pour faire chaque personnage. Comme dit Jérémy « ton humour c’est quoi, c’est du débile nan ? Je me suis engueulé avec mon verre d’eau, je me suis perdu dans mon livre… ». En gros, son truc c’est l’absurde. C’est hyper décalé et il le fait avec une telle classe que ceux qui n’étaient pas encore amoureux de lui avant le sont forcément devenus avec son spectacle. Moi j’étais déjà méga groupie et je me faisais pipi dessus depuis 1 semaine en attendant que le jour du spectacle arrive donc vous imaginez mon état quand j’ai pu le voir de mes vrais yeux à moi. Il est tellement chou.

(ouais les sketchs de la tournée existent pas encore, sorry)

A la fin de son spectacle Jérémy se pointe et ils papotent quelques minutes, ils se taclent, se chamaillent, se taquinent, je pense qu’ils sont gays tous les 2. Et donc ils introduisent (huhu) la dernier humoriste de la soirée, Baptiste Lecaplain, avec encore une petite vidéo.

Alors moi, Baptiste je le connaissais pas en temps qu’humoriste, et j’ai eu une super surprise en le découvrant, je pense que c’est avec lui que j’ai le plus ri. Lui son truc c’est le stand up, et il improvise énormément, joue beaucoup avec le public, il se laisse pas déstabiliser par ce qui peut se passer et puis ouais, il est hyper drôle quoi. Et super mignon accessoirement mais il parait qu’il faut pas dire ce genre de trucs si on veut faire des articles sérieux (mais est ce que je veux vraiment faire un article sérieux ?…).

Et comme c’est pas des escrocs quand même, le rappel est donc un sketch à 3. Et on a ri mon dieu mais qu’est ce qu’on a ri ! J’en avais des courbatures au bide tellement c’était bon. 3 heures de spectacle, 3 artistes super talentueux, qui en plus visiblement s’entendent hyper bien si on tient compte des impros et des fous rire qu’ils se sont pris tous les 3, bref s’ils passent à côté de chez vous et que c’est pas complet, vous n’avez pas le droit de les rater, c’est pêché !

(désolée pour la qualité merdique, je décline toute responsabilité)

Moi, j’ai hâte de retrouver mon Nono dans la battle d’impro Hero Corp Vs Lyon en Mars, ça va être ENORME.

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Humour, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s