Et le plus mauvais film de l’année 2012 est…

Hier j’étais invitée à l’avant première d’un film dont je n’avais pas entendu parler : Foxfire, confessions d’un gang de filles. Le film est une adaptation du livre de Joyce Carol Oates du même nom, réalisé par Laurent Cantet. Laurent Cantet qui n’est autre que le réalisateur d’Entre les murs. Du coup on se dit que ça doit être bien. Que nenni, c’est la pire bouse que j’ai jamais vue (suivie de près par The Fountain).

Mais j’en veux pas à Laurent Cantet (enfin si, un peu, parce qu’il a choisi de faire le film, personne l’a forcé), plutôt à Joyce Carol Oates pour avoir imaginé cette histoire de merde.

En gros (attention, spoilers, mais franchement vous pouvez lire, n’y allez pas hein), des nanas d’une quinzaine d’années qui en ont marre de se faire emmerder par les mecs (railleries, pelotages, viols, etc.) décident, sous l’impulsion de Legs, une ado pleine de principes féministes et haineux, de créer une société secrète de meufs pour se venger de tout ce qu’elles ont subi : Foxfire. Ça commence soft, par un tag sur la voiture du prof de maths qui a humilié une des filles en plein cours et qui dit « I teach math & tickle tits » (= j’enseigne les maths et je tripote des nichons). Un jour, une baston entre les filles et un gang de mecs du lycée tourne mal et les filles sont expulsées. Après avoir volé une voiture, elles se retrouvent au tribunal pour avoir tenté d’échapper à la Police. Legs est envoyée en internat disciplinaire et les autres font des travaux d’intérêt général. A sa sortie, Legs loue une grande maison pour accueillir Foxfire et les nouvelles membres.

Et là ça devient du n’importe quoi. Elles ont besoin de tunes « seules 2 d’entre nous travaillent, on a besoin d’argent. On va en soutirer aux hommes ». Et sinon, bosser, nan ? Donc elles montent des plans pour draguer des mecs plus vieux et les dépouiller. Sachant que les mecs ont rien fait hein mais bon.

Quand elle était en tôle, Legs a rencontré une nana super gentille, une gosse de riche qui venait visiter l’internat et qui demandait qu’à l’aider. A sa sortie, Legs continue à voir cette fille (dont j’ai oublié le nom) et se dit que tiens, si elle kidnappait son vieux pour leur soutirer un million de dollars plutôt que d’accepter de travailler avec lui ? Ce serait la fin de leurs problèmes de tune nan ? Mais quelle bonne idée ! Monsieur gentil, qui ne demande lui aussi qu’à l’aider, est donc kidnappé et un problème en entrainant d’autres, sans faire exprès (nan mais LOL hein) une des filles de Foxfire lui tire dessus. Là dessus le gang se sépare, tout le monde se barre en courant, Legs appelle une ambulance pour le mec et se tire.

Quelques années plus tard, une ancienne membre du gang trouve une photo dans le journal, on dirait Legs, dans la cambrousse en Colombie ou je sais pas trop où. En gros elle ferait partie d’une bande de rebelles, mais on sait pas trop. On sait pas trop non plus ce qu’est devenu le mec kidnappé, on a vu passer une coupure de journal mais on a pas eu le temps de lire ce qui était écrit.

Donc là je vous le raconte en 5 minutes, avec vraiment tous les détails parce qu’il ne se passe strictement rien d’autre, et ça dure 2h30. La 2ème fois de ma vie où je suis très tentée de me barrer avant la fin (la 1ère c’était l’avant première de Lucky Luke. Mon dieu…). Plusieurs personnes sont parties en plein milieu, et un mec à côté de nous s’est endormi, on l’a entendu ronfler pendant 10 minutes. C’est SUPER long, les filles jouent bien mais sont toutes des têtes à claques, un truc de fou. On a aucune sympathie pour Legs à qui on a juste envie de filer des tartes, on ne comprend absolument pas le but de leur société secrète puisqu’au début ok elles se vengent mais après elles font juste n’importe quoi, bref c’était nul, nul, NUL.

Mais la soirée de merde s’arrête pas là. On était super énervées en sortant, d’avoir perdu notre soirée, et en plus d’avoir loupé le tram pour rentrer chez nous et de devoir retourner à pied jusqu’au métro. Sur notre route on a croisé des prostituées (en même temps, Perrache…) et surtout un malade que j’ai pas eu le temps d’éviter et qui a fondu sur moi pour me foutre sa main dégueulasse d’alcoolique sale à un endroit où il était absolument pas autorisé à aller. Manque de bol pour lui, c’était pas le jour de m’emmerder (pas que d’habitude ce soit open bar hein). Je me suis jetée sur lui et je l’ai frappé de toutes mes forces en l’insultant d’à peu près tous les mots dégueulasses que je connaissais et je me suis tirée. Histoire de rester dans le ton de la soirée, j’étais à 2 doigts de créer moi aussi une société secrète pour lui démonter la tête. C’est dingue la force insoupçonnée qu’on peut avoir dans ces moments là.

Nan mais sérieux, quelle soirée de merde hein !

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Et le plus mauvais film de l’année 2012 est…

  1. Camarade de culture dit :

    « Madame, je n’écrirai rien sur ce film c’est une merde ! », et pourtant tu as bien réussi à expliquer pourquoi ce film est une grosse daube. C’était long, long, long et chiant ! Bref un film tout pourri, passez votre chemin.

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s