J’ai lu pour vous…Mémoires d’un couple d’agents de la CIA

Est ce que vous avez vu le film Syriana, avec George Clooney ? Je me rappelle avoir du m’accrocher pendant 2 heures pour comprendre tous les rouages du film, sachant que 5 secondes d’inattention m’auraient complètement fait perdre le fil de l’histoire. Cela dit, je me rappelle avoir beaucoup aimé (et pas que pour George, rhooo).

Et donc je vous parle de ça parce que film était tiré d’un bouquin, La chute de la CIA, écrit Par Robert Baer. Et Robert Baer est aussi le co-auteur de Mémoires d’un couple d’agents de la CIA, le bouquin que j’ai terminé cette semaine. L’autre co-auteur n’est autre que sa femme, Dayna Baer.

Le livre raconte leur expérience en tant qu’agents de la CIA, leurs missions, la difficulté des entraînements, les rapports avec les contacts, etc. Les deux agents ont effectué la plupart de leurs missions en Iran, au Kazakhstan, en ex Yougoslavie ou encore au Pakistan. Ils nous racontent comment ils se sont rencontrés et comment ils ont pu préserver leur relation dans ce chaos.

Je m’attendais à des révélations croustillantes sur les dessous de la CIA, à l’explication de grands mystères politiques ou scientifiques, à la Alias quoi. Et puis non. Mais c’est de ma faute, j’avais lu pourtant que le bouquin avait été lu et approuvé par la CIA. Donc forcément, zéro révélation, si ce n’est les méthodes de travail des agents et les relations qu’ils peuvent entretenir avec les gens qu’ils croisent sur leur route.

Ce qui m’a surtout marqué, c’est le fractionnement des informations. On va demander à X d’aller écouter Y et d’envoyer les bandes au siège, mais X ne saura jamais pourquoi il a écouté Y, ce qu’il en est ressorti et les suites données à ces écoutes. Les agents ne connaissent pas les tenants et aboutissants des affaires dont ils sont chargés, de sorte qu’il ne peut y avoir aucune fuite d’information. Bah oui, encore faudrait-il comprendre ce qu’on fait…

Enfin bref, c’est un bouquin facile à lire (à mon avis bien plus que La Chute de la CIA) mais duquel on ne ressort aucun suspens, puisqu’on a aucun espoir de connaitre la fin d’une histoire. Ah si, il y a quand même leur histoire à tous les deux, qui est touchante. Si vous avez envie de vous plonger dans l’incompréhension totale que peuvent ressentir des agents face à ce que leur demande leur employeur et que vous voulez voir à quel point ils sont plein de ressources, Mémoires d’un couple d’agents de la CIA est fait pour vous. Bonne lecture !

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s