Douce France (3) – Chalon sur Saône

Je suis peut être Lyonnaise aujourd’hui, mais je suis née et j’ai grandi en Saône et Loire, à Chalon sur Saône (enfin à côté).

Chalon sur Saône, c’est là :

(Notez ma maîtrise totale de Photofiltre).

Si je me suis tirée de Chalon le plus vite possible quand j’ai eu 18 ans (enfin tout est relatif parce que j’ai officiellement quitté le nid à 24 ans, donc bon…), je reviens toujours ici avec plaisir pour aller voir mes parents. Et parce que même si c’est petit (50 000 habitants), on trouve tout ce qu’on veut. Et puis avec le recul, c’est quand même vachement chouette comme petite ville.

Donc, les premières traces de la ville ont été retrouvées pendant la Guerre des Gaules, aux alentours de longtemps avant Jésus Christ.  Mais Chalon sur Saône est surtout ce qu’on appelle une ville « médiévale ». Elle a des restes assez chouettes de cette époque,  avec quelques remparts, et notamment au centre ville avec la place de la Cathédrale Saint Vincent (cathédrale magnifique d’ailleurs) et les rues qui y mènent :

Chalon s’est aussi trouvée coupée en 2 pendant la 2ème Guerre Mondiale, la ligne de démarcation passant en plein milieu de la ville, sur la Saône. On voit encore la ligne sur un des ponts de l’Île Saint Laurent, avec les guérites des gardes (et comme je suis un peu un boulet je les ai pas prises en photo). Ca a été un lieu assez important de la Résistance et si vous avez vu La Grande Vadrouille, les scènes chez les bonnes soeurs se passent dans les alentours, aux hospices de Beaune et sur les routes de la côte Chalonnaise.

L’île Saint Laurent, c’est donc une île, comme son nom l’indique, en plein milieu de la Saône, et qui accueille la rue des plus grands restos chalonnais, mais aussi l’ancien hôpital et la Tour du Doyenné, que voici :

La Tour, aux alentours de longtemps après Jésus Christ, desservait les appartements de William Morey, médecin chalonnais qui a été le 1er à contracter la maladie du SIDA (la chance !). Une tour similaire est visible en plein centre ville, la Tour du Beffroi.

Si on se balade sur les quais, on tombe sur l’Orme de Manon. C’est l’arbre le plus vieux de la ville (1500 à peu près), entièrement sculpté. Apparemment une nana aurait passé ses journées au pied de l’arbre à chanter des cantiques et des chants révolutionnaires. Comme quoi c’était facile de se faire un nom à l’époque. Aujourd’hui l’arbre est complètement mort et il a été restauré, traité, colmaté plusieurs fois. Mais il est toujours là !

Quoi d’autre…Dans les rues du centre ville, certaines façades sont assez intéressantes, comme celle là :

Les 4 gravures symbolisent les 4 saisons, je sais pas si vous les voyez, avec en bas à gauche l’automne (avec les vendanges), à droite l’hiver avec le bois, etc. Il me semble qu’elle date de 1600 et des brouettes.

On a aussi nos petites célébrités ici , figurez vous que Nicéphore Niepce, le mec grâce à qui on a des photos aujourd’hui, est né et à inventé la photographie à Chalon. Il est même né dans cette rue :

On a Florent Pagny aussi mais bon…

Et parce qu’à Chalon, on a le sens de l’humour et de l’hospitalité :

Ah et puis la place de l’hôtel de ville, qui a été rénovée il y a quelques années et qu’on détestait parce qu’on ne comprenait vraiment pas le concept des lampadaires énormes et pas tous de la même hauteur. Et puis c’est comme tout, on s’habitue.

Sinon…Ah si tiens, apprenons des choses ensemble. Savez vous ce que c’est que ça :

Non ? Eh bien ça, mes chers amis, c’est ce qu’on appelle vulgairement un décrotteur à chaussures. Eeeeh ouais, juste à côté de la porte d’entrée pour pas dégueulasser le couloir en rentrant à la maison. Ils étaient déjà malins à l’époque.

Ah et parce que quand on revient à la campagne, un rien nous émerveille, comme  trouver ça dans le jardin :

Il est pas TROP mignon ? Pour ceux qui savent que chez mes parents il y a 3 fauves sanguinaires, don’t worry, ils ont flippé comme des chatons de 3 semaines, Sonic est sain et sauf.

Il me semble que j’ai fait un tour rapide de la ville, il y a plein d’autres trucs à voir mais la ville est en plein travaux, notamment le Palais de Justice (à cause de la réforme de Rachida Dati, des tribunaux ont fermé et c’est Chalon qui les récupère tous, donc on doit pousser les murs) et la place de l’Obélisque. Donc si vous êtes parigo ou du Nord et que vous descendez dans le Sud de la France, faites une escale à Chalon, il y a même pas de détour à faire, vous avez 2 jolies sorties « Chalon sur Saône » sur l’A6. Et les gens sont cools chez nous, ils sont (VRAIMENT) pas (assez) stressés. Ca vous changera :-)

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Photo, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Douce France (3) – Chalon sur Saône

  1. soskitos dit :

    Sympa toutes tes photos!
    Elle a l’air sympa ta « ptite ville »! 50000 habitants ici, ce serait une grande ville lol ^^
    Florent Pagny sucks en tout cas.
    Ouep, belles photos sur une ville méconnue (pour moi).
    Ciao!

    • Lulu dit :

      Thx ! Eh bah c’est chez moi :-)
      50 000 pour moi c’était grand quand j’étais gamine, et puis j’ai commencé à voyager^^. Mais bon mon vrai village, à côté de Chalon, qui s’appelle Epervans, là ya 1700 habitants. Ouais je sais, c’est énorme. Et puis là y a vraiment pas de quoi faire un article^^

  2. fjva dit :

    J’ignorais une bonne partie de tout cela, merci! J’ai passé quelques jours dans cette ville récemment, et c’est sympa effectivement comme petite ville, surtout quand il fait beau. Le musée Nicéphore Niepce faisait une belle expo à ce moment-là :
    http://fjva.wordpress.com/2012/06/26/fan-de-photo-musee-niepce-et-erwin-blumenfeld/
    Il faudra que je cherche la ligne de démarcation à l’occasion.

    • Lulu dit :

      Ah je savais pas que tu étais du coin ! C’est sympa à visiter ouais, même à y vivre je pense, mes parents se plaignent pas en tout cas !
      La ligne de démarcation je crois qu’elle est sur le pont qui relie les Chavannes à l’île St Laurent (ou celui d’après, en tout cas dans ce coin là !), il me semble que c’est la (les ?) guérite(s) qui fait office de ligne.

      • fjva dit :

        Pas du coin, non, mais j’y ai un peu de famille à qui j’ai rendu visite il y a peu. J’en ai profité pour faire le tour et découvrir un peu. A vivre, je pense que je suis trop citadine pour ça, mais après ça dépend des goûts de chacun.

      • Lulu dit :

        Trop citadine aussi, c’est pour ça que je suis partie. Mais je comprends pourquoi les gens trouvent qu’il fait bon vivre là bas.

  3. marlaguette dit :

    Moi j’y suis H24 !!!!

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s