Playlist de la semaine (5)

Mais dites moi, on ne serait pas dimanche soir ? je crois bien que si…Le dimanche soir ce ne serait pas le jour de la playlist de la semaine ? Mais tout à fait !

1) Fatboy Slim – Rockafeller Skank

On se met direct en jambes. Qui ne connait pas cette bouille bien grasse sur l’album « You’ve come a long way Baby » ? Les paroles sont ultra simples et répétées en boucle : « Right about now, the funk soul brother. Check it out now, the funk soul brother ». Et pourtant, j’ai mis des années à comprendre ce qu’il pouvait bien baragouiner…

2) Dexys Midnight Runners – Come On Eileen

Cette semaine j’ai regardé un film très mauvais, Get Him to The Greek. Mais il avait au moins le mérite d’avoir une bande son fort sympathique. J’ai pu réentendre l’archi connu Come on Eileen et me dandiner sur mon canap’. Donc rien que pour ça, je remercie Russell Brand, j’ai pas totalement perdu ma soirée. Merci les british une fois de plus pour la fraîcheur qu’ils savent mettre dans leurs chansons.

3) Eminem – Lose Yourself

J’avoue, il y a peu de place pour le rap sur le blog. Pourtant j’aime bien, mais je me sens nettement plus proche de la culture rock, et j’ai jamais réellement creusé le monde du rap. Donc je répare un peu ça, et il faudra que je me replonge dans mes CD d’IAM et MC Solaar. Pour Eminem, il faut remercier 8 Mile, ce film incroyable inspiré de sa vie. Les battles d’impro rap m’ont skotchée, et la bande originale du film, « Lose Yourself » est tout simplement géniale et les paroles me touchent vraiment. Lose yourself in the music. Faut que je me le remate un de ces 4 tiens.

4) Eric Clapton – Nobody Knows You When You’re Down and Out

Cette chanson est un standard blues des années 20, repris à mon avis une bonne centaine de fois, par notamment Bessie Smith, Otis Redding et compagnie. Mais c’est la version de Clapton qui m’a tapée dans l’oeil (merci Babu). Elle part pas dans tous les sens, il y a juste ce qu’il faut de blues, une mélodie magnifique et des paroles qui vous crèvent le coeur, t’es tout seul dans la laïfe ok ? Enjoy.

5) Janis Joplin – Piece of my Heart

J’essaie de me mettre un peu à explorer le rock flower power des années 60 et cette semaine je me suis attaquée à un gros morceau : Janis Joplin. L’idée de l’écorchée vive, qui a vécu et est morte malheureuse et qui hurlait son mal-être dans ses chansons m’a séduite. Elle retranscrit tellement bien sa souffrance en musique qu’on en a presque mal pour elle. A ce niveau là elle me fait vraiment penser à Brel. Alors j’aime pas trop quand elle se met à hurler pour rien, mais Piece of My Heart (entre autres) m’a vraiment émue, même si elle est pas d’elle et que c’est une cover d’une chanson d’Erma Franklin à la base. Les paroles (encore un amour malheureux/douloureux), là encore, sont livrées avec une corde, que je vous invite à ne pas utiliser. Quand même.

6) Herman Dune – My Home is Nowhere Without You

Contrairement aux apparences, ils sont français. C’est frais, c’est fin, ça se mange sans faim.

7) Sia – breathe Me

Ceux qui ont regardé le final de Six Feet Under ont forcément pleuré devant cette chanson. les autres ont du l’entendre dans une pub pour Prince of Persia en 2008. Elle a été utilisé pas mal de fois dans des séries, pour illustrer forcément des moments dramatiques ou de dépression des héros. En même temps, ça nous inspire pas franchement autre chose que le désespoir cette chanson. Mais c’est tellement beau…

8) Britney Spears – Toxic

Ouais allez, j’avoue. J’aime bien Britney. Pis j’aime bien Beyoncé aussi. Et Disturbia de Rihanna. Et je bave de manière intensive devant Justin Timberlake. Jugez moi. Alors ok, c’est pas super profond, pas super recherché, mais ça a le mérite d’être efficace : c’est dansant, ça reste en tête, et surtout c’est agréable à l’oreille. C’est facile d’accès et ça ne prétend pas être autre chose. Donc ouais, j’adore Toxic.

9) Joan Baez – Blowing in the Wind

En ce moment j’écoute pas mal la BO de Forrest Gump, une pépite d’or. D’Elvis à Jefferson Airplane, en passant par Aretha Franklin et l’excellent For What it’s Worth de Buffalo Springfield, ce double album est un bijou de rock ‘n roll. Et donc là dedans on a une reprise d’une chanson de Dylan par Joan Baez : Blowing in the Wind. J’aime bien l’atmosphère flower power de la chanson. Je l’imagine bien chanter dans un champ avec une couronne de fleurs et beaucoup d’héroïne en coulisses. Ouais c’était beau les 60’s.

10) Green Day – Let Yourself Go

J’ai du déjà en parler, mais à une époque pas si lointaine, j’étais une fanatique de Green Day. Du genre à me pointer à 7h du mat devant la grille du Parc des Princes. Et puis le temps a passé, ils ont commencé à faire de la merde, mes goûts ont évolué et là ils passent à Rock en Seine et j’ai même pas envisagé d’aller les voir. Surtout qu’ils ont sorti la 1ère chanson de leur nouvel album, Oh Love, et que je me suis bien emmerdée en l’écoutant. Et puis parallèlement, ils ont sorti cette chanson, Let Yourself Go. Et en regardant le clip, je me suis souvenue de pourquoi j’étais tombée amoureuse d’eux et ça m’a rappelé la belle époque d’American Idiot où chaque chanson était phénoménale. Le refrain est un peu répétitif mais le reste est du pur Green Day, filmé dans une petite salle, sans flammes, sans « HEEEEYY OOOOOH », c’est tout simple et bordel qu’est ce que j’ai kiffé. Shut your mouth cause you’re talking too much and I don’t give a fuck anyway.

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s