Kasabian@Les Nuits de Fourvière, Lyon – 4/07/12


Il y a des groupes comme ça, dont vous retombez amoureux à chaque concert. Il y en a très peu pour moi, et Kasabian en fait partie. Hier soir j’assistais à mon 5ème concert du groupe de rock britannique, et encore une fois ils m’ont transportée à un milliard de kilomètres de la terre.

Alors déjà il faut vous planter le décor. Les Nuits de Fourvière, c’est un festival lyonnais qui dure un mois et qui accueille chaque soir 2 groupes. Parmi les grands noms des éditions précédentes, on peut citer Texas, Mika, les Strokes, le grand retour de Blur, Massive Attack, Air…Et c’est très particulier parce que ça se passe dans un ancien théâtre romain. Les lieux sont magnifiques et donnent une ambiance vraiment irréelle à chaque concert.

C’est donc dans ces lieux sacrés que Kasabian foulait le sol lyonnais pour la première fois depuis…Octobre 2009 me semble-t-il (concert exceptionnel au Radiant à Caluire).

On arrive vers 20h30, on nous distribue des coussins à l’entrée parce que oui, les romains savaient peut être construire des théâtres de ouf, mais ils devaient avoir les fesses super dures parce que aïe la pierre. Bref on s’assied sagement dans les gradins, la vue est vraiment impressionnante. A 21h, la première partie débarque : Hanni El Khatib, un rock garage sorti tout droit des 50’s. Très sympa, à creuser.

Et puis vers 22h15, Kasabian se pointe sur fond d’electro devant un public en foliiiiiiiiie. Pourtant à Lyon on est pas super connus pour notre chaleur (mais on est pas pire que les dijonnais, faut pas abuser non plus), et je suis très agréablement surprise, du coup. Le groupe démarre son set avec Days are Forgotten puis enchaine avec les énormissimes Shoot the Runner et Velociraptor!. Au delà du fait que je trépigne comme une dingue sur mon coussin, les gens autour de moi ne bougent pas et je vois la fosse dans un état d’excitation intense en bas, je suis MEGA frustrée. Mais j’apprécie quand même parce que bon, j’ai un de mes groupes préférées en face de moi et je peux voir la fosse, chose que je n’ai encore jamais vu puisque d’habitude, la fosse, je suis dedans.

Et le groupe a l’air hyper content d’être là. Tom et Sergio sont très en forme, ils communiquent beaucoup entre eux mais aussi avec le public, ça fait vraiment plaisir de voir qu’ils s’amusent. Sergio est d’ailleurs beaucoup plus présent que d’habitude et ils se partagent la vedette tous les deux. A chaque fin de chanson, Tom nous gratifie d’un « merci beaucoup Lyon ! ». Bon rien ne vaudra jamais son « merci fucking beaucoup ! » du Main Square l’an dernier mais quand même, on apprécie l’effort.

Les chansons s’enchaînent, des classiques aux nouvelles, entrecoupées d’interludes électro, Tom fait sa rock star avec ses lunettes de soleil et Sergio sautille comme s’il entrait sur un ring. Ils maîtrisent à fond leur set, c’est TRES bien joué, TRES bien interprété et ils savent entraîner la foule avec eux.

Juste avant (ou après ?) Fast Fuse, Tom s’adresse aux gradins et nous demande de tous nous lever (ENFIN !!). Je suis super contente (être debout toute seule déjà ça fait con et en plus t’emmerdes les gens derrière toi. Et être emmerdé à un concert, ça gâche ta soirée. Si si) et je peux enfin profiter à fond. Ca tombe bien parce qu’ils entonnent ma préférée du dernier album, Goodbye Kiss. Bon il nous demande de faire des coeurs avec nos mains, moi j’adhère pas. La dernière fois que je l’ai fait (avec ma copine de moqueries), pour me moquer des nanas qui étaient devant moi, c’était au Stade de France pendant le concert de Muse et c’est JUSTE ce moment qu’a choisi Matt Bellamy pour poser ses yeux sur moi. C’est quand même pas de bol, on était à deux doigts de tomber amoureux. Euh oui bref, Kasabian (nan mais c’est pas totalement hors sujet, ils faisaient la première partie de Muse ce soir là. Et c’est d’ailleurs grâce à eux que j’ai découvert Kasabian, puisque pour mon premier concert de Muse à Dublin en 2008, Kasabian faisait déjà la première partie. Ouais tout se recoupe, c’est beau je sais).

J’en étais où moi ? Ah oui, L.S.F. ! Donc je sais pas si vous êtes déjà allés aux Nuits de Fourvière, mais il y a une sorte de rituel là bas. Quand le public a aimé le concert, il balance ses coussins sur scène. Et moi j’étais pas au courant. Donc Tom entonne L.S.F. et à la fin de la chanson une pluie de coussins verts s’abat sur la fosse et sur la scène. C’était tout simplement magique, avec les gens qui chantaient des « ooooohooohoooh » et le groupe qui nous regardait et jouait avec les coussins, juste ouaouh. Sergio a fini par s’improviser gardien de but et a essayé de récupérer les coussins qui lui volaient dans la tronche avant de nous les renvoyer.

Une fois qu’on a tous fini de faire joujou, le groupe part et les mecs de l’organisation débarrassent la scène couverte de coussins. Puis ils reviennent pour le rappel avec Switchblade Smiles, Vlad The Impaler et Fire pour finir. A la toute fin, Tom nous chante un bout de She Loves you des Beatles, a capella, nous remercie une 972834680186ème fois et s’en va.

Le lendemain, chose assez rare chez Kasabian, ils nous ont remercié sur twitter :

Ils ont aussi posté une vidéo de la pillow fight de la veille. Je vous laisse apprécier :

Avec un commentaire : « The arena was older than Jesus!!! Doesn’t get any bigger than that. It was an incredible show and during LSF when the cushions were thrown onto the stage it was magical. Vive Lyon! Sergio x« 

Ah oui et puis ça c’est que j’ai pris, la vidéo est pas gégé et le son est pourri mais on a une bonne vue d’ensemble :

Tout ça pour vous dire que comme à chaque fois que je vais voir Kasabian, je passe une soirée de ouf, je suis super émue parce que ça me rappelle plein de trucs pas drôles du tout et d’autres vachement funs, c’est un milliard d’émotions qui explosent dans ma poitrine, et de voir à quel point ils ont apprécié leur visite chez nous, ça fait vachement chaud au coeur. Si c’est possible, je les aime encore plus qu’hier. [/Mode groupie foldingue off]

Lulu

Setlist
Days are Forgotten
Shoot the Runner
Velociraptor!
Underdog
Where did all the Love go?
Let’s Roll Just Like we used to
Processed Beats
I.D.
Take Aim
Club Foot
Re-Wired
Empire
Fast Fuse
Goodbye Kiss
L.S.F. (Lost Souls Forever)
 
Rappel
Switchblade Smiles
Vlad The Impaler
Fire
She Loves You
Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Concerts, Musique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Kasabian@Les Nuits de Fourvière, Lyon – 4/07/12

  1. JLS dit :

    Le premier passage de Kasabian à Lyon date du 28 février 2007, c’était au Ninkasi !

    • Lulu dit :

      Ok merci ! Le dernier il me semble bien que c’était le Radiant. Si entre temps ils sont repassés je les ai loupés et ça, ça craint ! On peut compter leur passage à Musilac l’été dernier peut être.

  2. John S dit :

    Nice review! Liked the photos – looks like a great venue for an open air concert. Good band, Kasabian.

    • Lulu dit :

      Thank you John! The arena is open to the public the rest of the year and it’s very nice to visit. If you come to Lyon someday you really have to see this, you can see the whole city from there.
      It was my 5th Kasabian show and they get better everytime I see them. It’s a shame I can’t go to Reading festival this summer…

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s