Séance Label UGC : Adieu Berthe (ou l’enterrement de Mémé)

Les séances label UGC c’est cool. On reçoit un mail d’UGC qui nous dit « venez voir un film qui n’est pas encore sorti, sans savoir de quel film il s’agit, amenez un pote et mettez une note. Gratuitement ». Comment refuser ?

Hier soir j’étais donc invitée à une séance label dans le tout nouveau tout beau ciné UGC Confluence de Lyon. D’ailleurs le centre commercial Confluence est super classe, tellement que t’hésites à enlever tes pompes avant d’y entrer.

Donc nous voici au Ciné Cité Confluence avec notre petit crayon de papier estampillé « label des spectateurs UGC » et notre questionnaire à garder pour la fin. Le présentateur nous donne 3 indices : le film dure 1h39, il sort le 20 Juin, et c’est un film français. Bon…

Le film démarre, un mec avec la tête dans une boite qui se fait transpercer, dans le cadre d’un tour de magie bien sûr, par des épées plantées par Valérie Lemercier. Le téléphone sonne, le mec répond : sa grand mère vient de mourir. Sa grand mère qu’il avait plus ou moins complètement zappé de sa vie. Bienvenue dans « Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé ».

On entre donc dans le monde d’Armand, joué par Denis Podalydès, pharmacien et qui travaille avec sa femme, Hélène, jouée par Isabelle Candelier. On comprend que Valérie Lemercier est sa maitresse et qu’Armand et Hélène sont au bord du divorce mais toujours amoureux.

Du choix des pompes funèbres (qui nous vaut quelques scènes vraiment hilarantes) à la visite dans la maison de retraite et la découverte de la vie de Berthe, le film va nous raconter les démarches entreprises par Armand pour l’enterrement de mémé, un parcours semé d’embûches.

Quelques très bonnes répliques avec ce qu’il faut d’humour noir exactement comme je l’aime (les vannes sur les morts, quand c’est bien tourné, c’est fin ça se mange sans faim), mais aussi pas mal de longueurs. Et pour un film d’1h39, c’est quand même dommage. C’est assez décousu, assez confus, mais aussi souvent drôle et étonnant. Un bon jeu d’acteurs (Isabelle Candelier est magnifique), un scénario original et des phrases cultes avec les croques morts.

Quand j’ai du remplir mon petit papier, j’ai donc dit que j’avais bien aimé ce film, que je ne serais probablement pas allée le voir de moi même, et que le premier mot qui me venait à l’esprit était : étonnant.

Je ne vous dirai donc pas « allez le voir il est TROP bien », parce que justement non, il n’est pas TROP bien. Il est bien mais pas top. Mais si vous aimez l’humour borderline, vous devriez vous marrer de temps en temps.

Lulu

(jamais vu une note de blog aussi laborieuse à écrire, ça fait 3h que je suis dessus, est ce que la motivation est à la hauteur du film ?)

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s