Bubblegum Alley, aka la rue de la mononucléose

On trouve des bizarreries quand on se balade hétéroclite dans la rue (ou sur Flickr). Et si on se trouve à San Luis Obispo, Californie, on se doit de faire un détour par Bubble Gum Alley.

Cette ruelle longue de 21 mètres est un peu particulière, et pour cause. Ses murs sont recouverts de…chewing gum. Usagés hein, sinon ça colle pas (vous êtes en train de manger là ? Bon arrêtez alors hein, moi je dis ça pour vous).

 What the fuck hein ? Surtout qu’on ne sait pas vraiment comment tout ça a pu arriver. 2 versions circulent, rejetant toujours la faute sur les étudiants. Parce que oui, un étudiant c’est fourbe et immature. Certains disent que c’était une sorte de rituel accompli par les bacheliers et que cette tradition a commencé peu après la 2ème guerre mondiale. D’autres vous diront que c’est une rivalité entre deux lycées, un genre de « moi je fais des trucs plus crades que toi et c’est TROP classe ».

Pour des raisons sanitaires évidentes, la rue a été nettoyée plusieurs fois depuis les années 60, mais vous imaginez bien que la mode était lancée. Au fil des années la presse écrite et télévisée a relayé l’info, si bien que Bubble Gum Alley a acquis le statut de plus grande attraction touristique de la ville. Les gens viennent y créer leurs propres œuvres d’art pour laisser une trace de leur passage. Certains laissent même d’autres objets sympathiques : pièces, clopes, capotes (pour qu’en plus de choper une mononucléose on attrape aussi une MST)…

(oeuvre de Matthew Hoffman sur Bubble Gum Alley. Oui oui, c’est de l’art)

Bubble Gum Alley est quand même très controversée (tu m’étonnes). D’un côté, c’est un must-see quand on va à San Luis Obispo. Elle attire les touristes et donc fait entrer de l’argent dans les caisses de la ville. Des artistes comme Matthew Hoffman défendent même la rue en clamant haut et fort que cet amas de déchets, c’est de l’art créé par toute la ville, ensemble, petit à petit et à force de masticage, et qu’on ne peut donc pas la détruire. Soit. Mais d’un autre côté…bah c’est dégueulasse quand même non ? Ou c’est moi ?

D’autres rues ont leur propre chewing gum party, notamment Seattle et son Gum Wall, qu’on peut apercevoir dans Loves Happens avec Jennifer Aniston.

(Gum Wall – Seattle)

A l’heure actuelle le sort de Bubble Gum Alley n’est toujours pas scellé. J’espère voir ça de mes propres yeux avant qu’ils ne la nettoient. Si vous passez par là bas je vous mets au défi de lécher le mur. Mais bon, sortez couverts quand même…

Et bon appétit bien sûr !

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Art, Voyages, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bubblegum Alley, aka la rue de la mononucléose

  1. soskitos dit :

    Classe! Et crade! Donc classe!

  2. Audrey dit :

    Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s