Musique…Le monde merveilleux de Nadéah

Un soir où ma connexion internet avait planté (comme tous les soirs depuis que j’ai commencé le blog…Comment je dois le prendre ?), je suis tombée sur un best of du Grand Journal. Une chanteuse était en train de courir dans le public en essayant de tirer à elle le fil de son micro. Cette chanteuse, c’était Nadéah. Et il m’a fallu à peu près 15 secondes pour tomber amoureuse d’elle.

Tantôt rock, tantôt cabaret, mais toujours pétillante, Nadéah raconte sa vie dans ses textes et tente de transformer chaque expérience en quelque chose de positif. Le titre de son album pourrait être « allez, garde la pêche !». Bah oui, entre un ex tétraplégique dans Even quadriplegics get the blues, une nuit chez les fous dans An Asylum on New Year’s Eve et la prise de conscience d’une relation amoureuse pourrie de At the Moment, il faut avoir les nerfs solides pour garder le sourire !

Mais voilà le secret de Nadéah, ce sont ses mélodies entrainantes et qui transpirent l’optimisme, à l’instar des petites annonces d’Odile, de l’histoire d’amour rêvée de Whatever lovers say (j’ai d’ailleurs tenté de faire une tab acoustique de la chanson, si certains veulent s’y essayer et/ou apporter des corrections, n’hésitez pas !), ou encore des explosifs Scary Carol et Hurricane Katrina.

Le décalage entre la mélodie extrêmement positive et les paroles si tristes me rappelle ce que disait Dave King, le chanteur des excellents Flogging Molly dans une interview. Il expliquait que quand il avait un texte dépressif il essayait d’éviter de créer une mélodie trop mélancolique pour que ses fans ne se suicident pas avant d’avoir écouté l’album en entier. Pas con, Dave.

Bon il y a des exceptions, on est quand même pas loin de la corde sur certaines chansons, notamment Tell me et Song I just wrote. Mais bon, on est comme ça, on aime bien se faire du mal.

Après la découverte de cette galette tubesque, j’ai eu la chance de voir le phénomène en live, à l’Epicerie Moderne de Feyzin en Février dernier. Les organisateurs avaient du boire ce jour là car ils avaient mis des chaises. Oui, des chaises. Quand elle est arrivée sur scène elle était presque gênée, et nous a dit qu’elle avait l’impression de donner une représentation à l’Opéra. Et après sa 1ère chanson, elle nous a lancé « After this song I’m going to ask you to get the fuck up”. Alors on s’est levés, on a balancé les chaises sur les côtés et la fête  a pu commencer.

Son énergie, son humour, sa communication avec le public et les efforts qu’elle faisait pour nous parler en français, sa bonne humeur et son cadeau avec cette chanson magnifique qu’elle avait écrite la semaine d’avant, bref toutes ces pépites m’ont offert une énorme bouffée d’air frais en ce début d’année de merde.

On notera aussi son accessibilité, elle était à peine sortie de scène qu’elle signait déjà des autographes à l’entrée. Et puis elle avait une jupe vachement chouette !

Bref tout ça pour dire qu’il ne faut pas passer à côté de cette artiste, écoutez la, allez la voir en concert, regardez ses interviews décalées et surtout, prenez votre pied ! Et si vous avez des expériences de concerts à raconter, n’hésitez pas !

(Désolée pour la pauvreté des photos, mais je suis sur un ordinateur qui n’accepte pas le principe du « afficher l’image »…)

Lulu

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Concerts, Musique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Musique…Le monde merveilleux de Nadéah

  1. soskitos dit :

    Ton lien pour  » Flogging Molly » ne fonctionne pas…
    Très sympa l’article, une fois de + je ne connaissais pas…pas très fan de la seconde chanson que tu mets en lien…mais sinon les autres j’ai bien accroché. J’adore les mélodies, le fond musical de ses chansons et elle a une voix agréable, ça aide. Après je ne me suis pas penché plus que ça sur les paroles, shame on me je sais, red card.

  2. soskitos dit :

    Ouais, Odile!
    Autant j’adore la musique, autant sa voix sur le tout début de cette chanson, pas fan…mais bon…j’ai vu pire…

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s