Hero Corp m’a tuer – Battle d’impro à Lyon

Dimanche 1er avril, c’était culture day : une matinée plutôt classe, à la limite du snob, et une aprèm comme je les aime, avec des vannes et des courbatures de compèt.

La journée a commencé BEAUCOUP trop tôt (10h), par la dernière exposition commentée du cycle Histoire de l’art du Musée des beaux arts de Lyon.

Une chose est à retenir de cette visite : ma camarade de culture et moi même sommes NULLES en peinture. On essaie hein, vraiment. Mais des fois, c’est juste plus fort que nous. Preuve à l’appui :

-la guide : « et cette partie du tableau n’est pas sans rappeler l’œuvre de LETO »

-les autres : « ah oui effectivement »

-nous « LETO…Jared ? »

Je sais, c’est impressionnant. Il n’empêche, peut être qu’on ne connaissait pas Antonio LETO, mais je pense que les 15 personnes âgées (soyons honnêtes) qui composaient notre groupe ne connaissaient pas Jared. Alors c’est qui l’inculte ?

Pour l’après midi, on a trouvé quelque chose de nettement plus raccord avec notre environnement culturel :

Un match d’impro, comment ça se passe ?

2 équipes, un ring, 1 arbitre, des sujets tirés au sort, 30 secondes pour se préparer et un temps donné pour jouer une scène improvisée. Sans oublier un Transbordeur plein à craquer et les intermèdes musicaux assurés par les excellents Réals de Madrid.

Etant une fan inconditionnelle d’Hero Corp, je ne pouvais absolument pas rater ça. Pour l’occasion, leur équipe était composée de Simon ASTIER, Arnaud JOYET, Arnaud TSAMERE et Jennie-Anne WALKER. Sans oublier leur coach, Sébastien LALANNE, plus communément surnommé « Miam » parce que bon…Miam quoi.

L’autre équipe, la Lily (La Ligue d’Improvisation de Lyon), comptait parmi ses joueurs François CHEVALLIER, Sophie DURAND, Cécile GIROUD et Laëtitia VILLEMAUX, coachés par Séléna HERNANDEZ.

2 types de sketches : soit chaque équipe passe l’une après l’autre sur le même sujet, soit ils improvisent ensemble dans une même scène. A la fin de la scène, le public vote pour son équipe préférée à l’aide de cartons de couleurs.

Si le public est content, c’est l’ovation. Sinon, c’est le lancer de chaussettes sur le ring ! Comme à Lyon on est bien élevés, personne n’a balancé de projectile sur les joueurs (abîmer la jolie frimousse de Simon ASTIER aurait été un sacrilège). Nan c’est les arbitres qui ont pris cher. Mais c’était mérité alors on a le droit, du coup.

En vrac, les sujets à traiter : « le jardin qu’il nous faut » « l’heure des cascades », « à l’abri des regards » ou encore « grosse performance ».

A l’issue de ce match très serré, the winner is…HERO CORP ! La LILY n’a pourtant pas démérité, il me semble qu’il n’y avait qu’un point d’écart (la faute à l’arbitre qui a sifflé des fautes imaginaires à l’équipe d’Hero Corp. Une paire de chaussettes dans ta tronche tiens !). J’ai été notamment bluffée par le jeu de Cécile GIROUD qui m’a rappelée Florence FORESTI à certains moments. Et c’est plutôt un énorme compliment.

J’ai vraiment passé un après midi extraordinaire, un de ces moments où tu ne penses plus à rien sinon au fou rire que tu es en train d’avoir et aux courbatures qui suivront le lendemain. Outre le fait que j’adore les acteurs d’Hero Corp, ils ont une manière de s’exprimer, de trouver LA phrase choc pour chaque situation, que j’admire tout particulièrement. Et comme je suis sympa comme fille, je vous fais partager un extrait, pour moi le meilleur sketch de la soirée : « grosse performance » par Hero Corp (à partir de 4.14 min) :

Mention spéciale à Arnaud JOYET que j’ai vraiment découvert dimanche. Son rôle dans Hero Corp avec son soit disant pouvoir de persuasion (hilarant, soit dit en passant) avait déjà sérieusement étoffé mon dictionnaire de répliques cultes. Mais là il m’a bluffée en impro, tout comme Arnaud TSAMERE qui n’a même pas besoin de parler pour être tordant.

Une légère déception toutefois, j’avais amené mes dvd d’Hero Corp pour montrer à Simon ASTIER que j’avais fait un achat militant (et que du coup il fallait qu’il m’épouse pour me remercier, ce serait quand même la moindre des choses) plutôt que de simplement télécharger illégalement une série à bas budget, et puis aussi pour les faire dédicacer par les acteurs. Mais ils sont partis très vite, me laissant seule avec mon désespoir…et plein de souvenirs !

Pour terminer et pour ceux qui sont intéressés, la Lily officie tous les mardi soir à 20h30 au Complexe du Rire, 7 Rue des Capucins dans le 1er arrondissement de LYON.

Et pour ceux qui sont intéressés par les battles d’impro grand format, et qui sont lyonnais, le prochain match aura lieu le 26 Novembre. La Lily affrontera Montréal. Et ça promet !

Lucie

Publicités

A propos Lulu

J'aime : Lyon la musique mes sistas mes camarades de culture le Nutella et l'Ovomaltine Crunchy la rebel tooth de Matt Bellamy les expos d'art contemporain parce qu'on rigole bien les éditions "pour les nuls" préparer mes voyages le thermomix de ma maman J'aime pas : Avoir les cheveux mouillés me lever le matin pour aller au taff que Facebook s'estime propriétaire de moi Etre malade les cruches les imprimés léopard et les jupes en sky
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Hero Corp m’a tuer – Battle d’impro à Lyon

  1. Peter Pan dit :

    Excellent ton début de note sur Leto/Jared…lol
    La culture c’est comme LA nutella…nan mais c’est sûr que le domaine de la peinture est quand même à part, il faut des connaissances bien précises…trop de noms de peintres, trop de techniques lol…mais il en faut pour tout le monde! Il n’empêche que ça doit être intéressant de connaitre les différents tableaux des grands maitres « classiques »…mais bon, il n’est jamais trop tard pour apprendre.

    Pour en revenir au sujet de ta note, j’ai adoré Hero Corp et je suis donc content que ce soit eux qui l’aient emporté. Nan mais! :-)
    Par contre, n’étant pas fan de Florence Foresti (je ne la connais qu’à travers de l’émission de Ruquier, au sein de laquelle ses apparitions ne m’ont jamais fait rire et m’ont toujours mis mal à l’aise devant les blancs, le malaise qu’elle mettait sur le plateau tellement elle était pas drôle ^^)…donc je ne sais pas si « l’artiste » comparée à Florence Foresti doit prendre ça comme un compliment ou une insulte! Annn! :-)

  2. Mary dit :

    Des ptis vieux qui connaissent pas Jared???? Chanceux! (mais incultes, avouons le)

  3. LuluRou dit :

    @Mary : Graaaaave ! Ils étaient tellement relou en +. Ils avaient tous des tabourets pliants que le musée file au début parce qu’on reste longtemps devant les peintures. Et puis nous avec Emilie on en a pas pris. On s’est dit qu’on était jeunes et fringantes^^. Et puis en fait yavait des bancs devant les peintures. Et ben les vieux ils se jetaient sur les bancs et mettaient leur tabouret pliant à côté d’eux, ces vieux rapaces. Et nous on était debout alors qu’ils avaient 2 sièges^^.
    @Benjamin : eh ben pour moi c’est LE nutella ! Na ! Et puis again, Florence Foresti : FRIENDSHIP OVER !!

Je suis sure que tu as quelque chose d'intéressant à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s